Genre Platanthera

Ce genre comporte deux espèces en France, très proches morphologiquement.

On les reconnaît à leurs fleurs blanches, parfois un peu verdâtres, au labelle pendant et non divisé. L'éperon est particulièrement allongé. Les feuilles sont peu nombreuses (2 ou 3) et rassemblées en rosette à la base, plus une ou deux feuilles caulinaires très réduites.

Une fois le genre identifié, il faut ensuite distinguer les deux espèces. Pour cela il faut examiner les fleurs de près. Dans la cavité stigmatique on voit, bien en évidence, les deux masses de pollen de l'étamine. Si ces deux masses polliniques sont rapprochées et parallèles, on a affaire à Platanthera bifolia. Si elles sont écartées et divergentes vers le bas, c'est Platanthera chlorantha. Si on ne peut pas trop dire, alors il s'agit peut être d'un hybride entre les deux!

La couleur pâle des fleurs et l'éperon très allongé indiquent que la pollinisation est effectuée préférentiellement par des papillons nocturnes.

En Dordogne, Platanthera chlorantha est assez répandue, alors que P. bifolia est rare. Près de Thiviers je n'ai trouvé pour l'instant qu'un pied de P. bifolia. On rencontre souvent P. chlorantha le long des routes dans la traversée des forêts sur sols calcaires argileux, mais elle croît aussi en pleine lumière dans des prairies pas trop squelettiques.

Platanthera chlorantha (Custer) Reichenbach 1828 : platanthère verdâtre, platanthère des montagnes.

 

C'est une espèce fréquente sur terrains calcaires en Périgord, souvent à mi-ombre, mais également en pleine lumière bien que ce soit plus rare.

Platanthera chlorantha Platanthera chlorantha

Platanthera bifolia (Linné) L.C.M. Richard 1817 : Platanthère à 2 feuilles, Orchis à 2 feuilles

Bien que plus tolérante en matière de substrat (acide ou basique), elle est beaucoup moins fréquente en Dordogne.

Platanthera bifolia Platanthera bifolia Platanthera bifolia

Jusqu'à présent, je n'en ai rencontré qu'un seul pied aux environs de Thiviers, mais si l'on ne regarde pas systématiquement tous les  pieds de platanthères que l'on rencontre, il est très facile de passer à coté d'une des deux espèces sur un site.

retour aux orchidées de Thiviers - retour accueil