Lusus

Un lusus est une anomalie morphologique qui peut avoir une origine génétique (mauvaise régulation dans la croissance de certaines parties de la fleur), ou une origine externe à la plante (attaque d'insecte, piétinement ...). Ils peuvent être très spectaculaires, avec des fusions de fleurs voisines, des pétales labelloïdes, des parties de la fleurs absentes ou surnuméraires... Je n'en ai malheureusement pas rencontré souvent.

Anacamptis morio: pétales labelloïdes, montrant que dans la structure de la fleur, pétales latéraux et labelle sont au même niveau.

Anacamptis laxiflora : fleurs sans labelle

Epipactis helleborine: labelle sépaloïde

Gymnadenia conopsea (?):fleur totalement déformée, retour vers une symétrie centrale

Himantoglossum hircinum: ça ne se voit pas au premier coup d'oeil, mais certaines fleurs en bas ont un labelle bifide (à deux pointes comme une langue de serpent)

Listera ovata: fleurs non résupinées (labelle tourné vers le haut)

Platanthera bifolia: fleurs soudées

Ophrys araneola: labelle atrophié

Ophrys araneola x passionis: fleurs soudées

Ophrys aranifera: labelle aberrant

Ophrys aurelia: labelle atrophié

Ophrys bilunulata: labelle sans lobes

Ophrys insectifera: fleurs soudées; fleur sommitale aberrante

Ophrys fuciflora: fleurs soudées; pétales labelloïdes

Il y avait 11 pieds d'Ophrys fuciflora avec des pétales labelloïdes, les uns proches des autres, sur cette prairie de la Drôme. Sur certains, on peut même voir l'amorce d'un appendice jaunâtre au bout des pétales. Ce rassemblement montre bien l'origine unique de ces plantes à partir d'un pied ayant produit des graines portant une anomalie génétique.

Ophrys occidentalis: gynostème triple

Ophrys passionis: labelle sans macule

Ophrys scolopax: fleur à gynostème à 2 becs; fleurs soudées, labelle atrophié

Orchis mascula: fleurs à divisions arrondies

Orchis militaris: fleurs à divisions étalées

Orchis purpurea: divisions recroquevillées

Serapias neglecta: casque absent

retour aux orchidées de France - retour accueil