Genre Gymnadenia

Ce genre ne comportait que deux espèces en France, jusqu'à ce que les Nigritelles, petites orchidées des pelouses alpines, y soient rattachées. La Dordogne ne comportant pas de montagnes, seules les deux espèces "originelles" s'y rencontrent. L'une est relativement commune et présente près de Thiviers, la seconde est beaucoup plus rare et je ne l'y ai pas rencontrée.

Gymnadenia conopsea (Linné) R Brown 1813: Orchis moucheron

Cette plante se reconnaît à ses petites fleurs violettes disposées en épi dense et allongé, aux sépales écartés, et à l'éperon très long, ainsi qu'à ses feuilles allongées et fines. On ne peut la confondre qu'avec Gymnadenia odoratissima,l'autre espèce du genre présente en Dordogne, ou avec l'Orchis pyramidal quand les deux espèces arrivent en fin de floraison.

L'éperon allongé trahit une pollinisation par des papillons, ce qui est attesté par la photo de zygène portant des pollinies que vous trouverez ci-dessous.

Elle fréquente les endroits secs, talus, prairies maigres, sur sols calcaires. C'est une orchidée assez tardive, qui fleurit de mi-mai à début juin. C'est une espèce assez commune dans les endroits favorables. Dans les milieux humides sur sols marneux, on peut trouver la variété densiflora, très robuste, qui est illustrée sur certaines des photos ci-dessous, faites en Meuse.

zygène porteur de pollinies sur Gymnadenia conopsea Gymnadenia conopsea

retour aux orchidées de Thiviers - retour accueil