Genre Anacamptis

Ce genre comportait jusque récemment une seule espèce, l'Orchis pyramidal. Des études récentes ont bouleversé la systématique, et amené à "ventiler" bon nombre d'espèces qui appartenaient au genre Orchis vers d'autres genres, dont Anacamptis. Le genre comporte donc actuellement 5 espèces en Dordogne, plus une actuellement considérée comme disparue. J'ai eu l'occasion d'en rencontrer trois autour de Thiviers:

Anacamptis pyramidalis (Linné) L.C.M. Richard 1817: Orchis pyramidal

Cette plante se reconnaît aisément à la couleur de ses fleurs d'un rose soutenu, plus rarement rose pâle voire même blanches. Elle doit son nom à la forme de l'inflorescence en début de floraison, qui a en effet une forme pyramidale. Les deux petites crêtes visibles à la base du labelle sont une autre caractéristique facile à reconnaître sur le terrain. Son éperon proportionnellement très long indique qu'elle est pollinisée par des papillons. Elle fréquente les prairies maigres, les friches et les talus, sur sols calcaires, où elle s'épanouit à partir de la mi mai. C'est une orchidée assez fréquente dans les milieux qui lui sont favorables. Hormis la couleur des fleurs et la robustesse des individus au sein d'une population, c'est une espèce peu variable et facile à reconnaître. Sa couleur peu discrète en fait un bon indicateur pour l'orchidophile à la recherche de "bon coins à orchidées"!

Anacamptis pyramidalis Zygène sur Anacamptis pyramidalis Anacamptis pyramidalis

 

Anacamptis morio (Linné) R.M. Bateman, Pridgeon & M.W. Chase 1997: Orchis bouffon

C'est certainement l'espèce la plus abondante dans la région. On la trouve dans les prairies maigres, sur sols calcaires ou sur sols plus acides, parfois relativement humides. Mais l'apport d'engrais, le travail du sol où la fauche trop précoce lui sont fatals. Il arrive donc assez souvent que dans une prairie on ne la trouve que sur une bande de 50 cm à 1m de part et d'autre de la clôture, là où le sol est moins travaillé. A l'opposé, elle est également sensible à l'embroussaillement: dans une prairie récemment abandonnée, son effectif est passé de plus de 300 pieds à 35 en seulement deux ans...

C'est une plante de petite taille, facile à reconnaître grâce à ses sépales rassemblés en un casque parcouru de nervures vertes. Si la forme de la fleur est stable, sa coloration est par contre assez variable, et on rencontre fréquemment, à peu de distance les uns des autres, des individus allant du rose foncé au blanc pur, avec tous les intermédiaires et des  plantes au labelle contrastant avec le périanthe (voit photos ci-dessous).

Cette espèce forme fréquemment des colonies de plusieurs centaines de pieds.

Anacamptis morio Anacamptis morio hyperchrome Anacamptis morio labelle blanc Anacamptis morio albiflore
typique typique hypochrome hyperchrome hypochrome partiel albiflore

 

Anacamptis laxiflora (Lamarck) R.M. Bateman, Pridgeon & M.W. Chase 1997: Orchis à fleurs lâches.

Elle doit son nom à l'aspect peu dense de son inflorescence, et pas à une quelconque couardise! Même si elle manifeste peu de résistance face au bouleversement de son biotope... C'est en effet une espèce qui se rencontre exclusivement dans les prairies humides, et dont les effectifs suivent l'évolution des surfaces occupées par ce type de milieu. On ne s'étonnera donc pas d'apprendre que son avenir suscite de vives inquiétudes, et que le Parc Naturel Régional Périgord Limousin s'intéresse particulièrement à son cas.

Quand on a la chance de la rencontrer, elle est assez facile à reconnaître. L'aspect de l'inflorescence est caractéristique, ainsi que les fleurs qui ont un labelle aux bords rabattus, dont le centre blanc contraste avec les lobes d'un violet foncé. Ses feuilles, fines et longues, sont un autre critère. C'est une plante peu variable.

Je ne l'ai rencontrée pratiquement que dans des prairies humides sur sous-sol cristallin, mais c'est plus dû à l'abondance relative de ce type de milieu dans ce secteur, qu'à une affinité pour les sols acides, car l'espèce est bien présente dans des marais alcalins plus au sud.

Anacamptis laxiflora Anacamptis laxiflora Anacamptis laxiflora Anacamptis laxiflora

retour aux orchidées de Thiviers - retour accueil